L’équipe du TdN

Capture d’écran 2014-09-19 à 14.10.10Dominique Falcoz, directrice du projet

Artiste complète, formée avec le Théâtre-Laboratoire de Grotowski, et en chant, piano, dessin en Conservatoire et à l’IACP, elle savoure avec la Compagnie Patrick Mélior au Théâtre de la Cité Internationale à Paris le plaisir des grands textes : Dante, Goethe, Euripide, Hoffmann. Avec L. Flaszen, R.A. Adelfio, J. Vingler, S. Sarrabezolles, A. Noël-Reggiani, elle interprète aussi Mishima, Büchner, Lorca, Beckett et Claudel… Elle chante de la musique baroque et contemporaine, intervient dans des spectacles de poésie, chants et arts plastiques et écrit aussi des contes et un livre pour enfants. Pierre Henri la découvre dans Exercices de style de Queneau qu’elle joue plus de 300 fois avec le Théâtre de l’Éveil. Il lui écrit alors son premier One-Woman-Show : Brultavie, mon amour. Le personnage «Jeanine» fait sa première apparition en Avignon dans Ildebrando Biribo avec Emmanuel Vacca puis dans les Nouveaux Diablogues de Roland Dubillard.

  • Metteuse en scène, auteure et banlieusarde, elle est engagée depuis toujours sur les enjeux d’actions artistiques et culturelles.
  • Créatrice et productrice, elle conçoit et organise de nombreux événements culturels et artistiques : festival, actions et manifestations culturelles, direction de réseaux, création de nombreux spectacles associant l’humour et les grand auteurs, la musique et les arts plastiques.
  • Pédagogue, formée en communication et en ingénierie de la formation, elle devient la formatrice principale du CIFAP pour le spectacle vivant. Elle accompagne des jeunes en difficulté et des porteurs de projets dans des formations-coaching, prépare des acteurs locaux à l’animation de débats.
  • A l’origine du projet, elle en conçoit l’ensemble des actions et événements, en tant que directrice artistique et pédagogique

Florence Ralaimongo, médiatrice culturelle

Engagée au cœur de projets artistiques, culturels et associatifs depuis près de 20 ans, c’est autour des enjeux de publics et de territoires qu’elle a développé ses compétences de coordination, médiation, communication et production. Venant de l’éducation populaire comme responsable d’un lieu de spectacle (la Salle Genton, MJC Laennec-Mermoz à Lyon), elle rejoint les projets du KompleXKapharnaüM à Villeurbanne, puis du Théâtre du Grabuge à Lyon. A l’issue d’un Master 2 en Développement culturel et direction de projets, elle travaille un temps comme chargée de mission en 2001 auprès de la Délégation aux événements et animation culturelle pour la Ville de Lyon, et mène ensuite pour la Ville de Paris et avec le Laboratoire d’Architecture et d’Anthropologie une étude sur les réseaux sociaux et culturels du Nord XIXème arrondissement, dans le cadre de la préfiguration du 104 conduite par Ricardo Basualdo. Elle participe de 2006 à 2008 avec l’Atelier d’Architecture Autogérée à l’émergence du Passage 56, jardin partagé rue Saint-Blaise dans le XXème arrondissement.
De l’éducation populaire aux projets artistiques et culturels, son parcours s’est essentiellement construit dans les quartiers populaires des villes. Elle rejoint le TdN en 2009 sur le projet Mémoires et Histoire au-delà du périph’ alors en préfiguration.